« Vraies infos, gros mensonges » à la Maison d’Arrêt de Besançon

Le CLEMI de l’académie de Besançon, en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement de Franche-Comté, est intervenu auprès d’une dizaine de détenus de la Maison d’Arrêt de Besançon en vue d’animer des ateliers d’éducation aux médias.

L’objectif était de permettre aux participants d’exercer leur esprit critique et de prendre du recul par rapport aux informations qui leur parviennent.

Table MashUp à partir de laquelle les stagiaires ont créé leur propre mensonge

 

La première intervention consistait une introduction philosophique les amenant à réfléchir et débattre autour du concept de « vérité » à partir de deux textes : Socrate et les trois passoires  et Les vérités du serin.

Faire l’expérience du « doute » a donc été l’enjeu de cette étape.

La seconde intervention s’est articulée autour de fausses informations ayant circulé sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux, comme par exemple la fausse carte d’identité de Najat Vallaud-Belkacem, alors Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.Less participants ont émis des hypothèses sur la véracité des propos en se basant sur leurs connaissances et leur esprit d’analyse. Ils ont ensuite repéré les éléments à interroger pour vérifier une information et ont recensé les bonnes attitudes à adopter pour décrypter des fake-news.

Les séances suivantes ont porté plus précisément sur les théories du complot circulant sur la toile. À partir de vidéos, en l’occurrence le faux reportage sur le sida réalisé par Spicee  «Le virus : le faux film» et le film réalisé par les élèves de 2GA du lycée Madeleine Vionnet de Bondy «Révélation : La véritable identité des chats», les participants ont analysé les mécanismes à l’œuvre et ont repéré les éléments récurrents et les spécificités de la narration et de la construction.

Enfin, ils ont pris conscience de la facilité de manipuler l’auditoire en créant eux-mêmes leurs propres mensonges qu’ils ont ensuite scénarisés puis réalisés à partir d’une table de montage dite Table MashUp.

Découvrez ici leur réflexion ainsi que l’une de leurs productions

Réflexion autour d’un mensonge élaboré par les stagiaires de l’atelier.