Animer une webradio scolaire en 2017

Une webradio (radio uniquement diffusée sur le web) permet de relier « éducation aux médias » et projet pédagogique. Elle peut donner du sens à des apprentissages dans des activités variées. Basée sur les outils numériques actuels, elle permet de se rapprocher facilement des conditions d’une vraie création «radiophonique ». Au préalable, il faut « penser » l’organisation technique et la mise en place des apprentissages.

En milieu scolaire, la radio devient un outil d’expression et d’information qui passe par une maîtrise de la langue et de la communication. C’est permettre à l’élève de comprendre le traitement de l’information par un projet collectif motivant. Publier c’est aussi engager l’élève dans une démarche de journaliste citoyen responsable, doté d’esprit critique.

Pourquoi faire de la radio scolaire ?

  •  Créer un projet motivant et responsabilisant
  1. Un outil pédagogique apprécié des adolescents, qui permet de mettre en valeur chaque élève, de part le rôle primordial de chacun.
  2. Gestion de soi, maîtrise de la langue, éthique... l’élève apprend à concevoir combien sa fonction au sein du groupe a un impact sur le résultat final.
  • Faire progresser l’élève en difficulté, par le canal de l’oral

La pratique de l’oralité par l’intermédiaire de la radio peut même aider un élève à surmonter ses difficultés de prise de parole: le cadre est différent, par exemple, d’une présentation orale « devant » la classe. Elle met en valeur d’autres compétences qu’une restitution purement écrite. Mais l’écrit demeure une base de la radio…

  • L’oral, mais aussi l’écrit !

Le style radio est basé sur l’écrit-parlé : il s’agit pour les élèves de tout écrire! Cet exercice est particulier : il faut écrire ses textes journalistiques de telle sorte qu’ils soient parlés « de manière naturelle ».

  • Cadre et compétences?

Quel cadre? contenu disciplinaire, transdisciplinaire, en langue française ou en langue étrangère, compte-rendu d’un évènement dans l’établissement ou en dehors (voyage, forum, évènement local)… les idées de contenu ne manquent pas!

Cette engouement des élèves dès qu’il s’agit d’utiliser l’outil, ne doit pas faire oublier qu’il y a de réels apprentissages à mettre en place avec eux : nombre de capacités et attitudes sont à maîtriser, au long des étapes du projet.

  1. Travail d’équipe et apprentissage des règles de vie collective
  2. Capacités d’organisation
  3. Compréhension du « Fonctionnement d’un média » de manière pragmatique
    > Compétences médiatiques (langage des médias, journalisme, publication)
    > Compétences informationnelles (recherche, documentation, textes informatifs, communication…)
  4. Esprit critique (fiabilité de l’information, évaluation du message)
  5. Compétences du langage et de l’écriture
  6. Utilisation du numérique (outils de production et diffusion)
  7. Responsabilisation
  8. Gestion de soi et de ses émotions, du stress, concentration
  9. Autoévaluation
  10. Sensibilisation aux usages légaux

De même que les compétences du socle commun, qui peuvent être mises en œuvre. En fonction du temps que l’on peut consacrer au projet, on en travaillera évidemment certaines plus que d’autres.

Comment faire de la Webradio ?

Outre des compétences techniques (montage avec un logiciel, et utilisation d’un matériel approprié, notions sur le « son »), élaborer un projet de webradio demande une planification pédagogique, mais aussi certaines notions relatives à la législation : dans tous les cas un travail bien préparé en amont de l’émission sera un gain pour la réussite du projet de radio scolaire.

  • Le matériel

Il est possible de créer des émissions ou des podcasts (= fichiers sonores en ligne qui permettent l’écoute immédiate ou le téléchargement automatique par abonnement à leur flux) sans avoir beaucoup de matériel. Un enregistreur et un logiciel de montage sonore pourraient suffire à la création sonore.

Mais pour des conditions correctes, nous vous proposons toutefois un exemple de configuration ci-dessous. Il correspond au pack Webradio, disponible au CDDP 70.

Il permet surtout de répartir les élèves selon des rôles, pour se rapprocher des conditions d’une vraie captation radiophonique. Il ne s’agira pas d’enregistrer chaque partie indépendamment, puis d’assembler, de rajouter des sons, etc.  Mis à part les reportages qui sont montés au préalable pour être lancés pendant l’enregistrement (=bobines), l’objectif sera que les élèves élaborent une réelle trame d’émission, prête à être diffusée.

Un tableau récapitulatif du matériel suggéré est disponible ci dessous en format .pdf. (les références du matériel évoluant rapidement, il faut souvent trouver des équivalents sur les sites d’achat).
Tableau Matériel Webradio
  –   Pour l’achat de ce matériel (en tenant compte des suggestions proposées) et en supposant que l’on possède déjà des ordinateurs à disposition, le coût peut être estimé à 600 euros.
  •  Le montage : 

Pour qui veut se rapprocher d’une vraie création médiatique, il faut éviter qu’une émission ne soit qu’un collage de morceaux préconçus à l’avance, puis agencés en post-production. La philosophie d’une vraie création radiophonique consiste à enregistrer l’émission d’une seule traite : il s’agit de se rapprocher d’un direct. On apporte alors une dimension supplémentaire au projet : importance de l’organisation, du collectif, gestion de soi.

Pour ce faire, on réunit dans un ordinateur tous les éléments sonores dont on a besoin. Puis on les lance durant l’émission. Un enregistreur réceptionne les sons des interventions-micro et les sons de l’ordinateur-régie.

Pour les montages sonores des éléments qui seront lancés pendant l’émission (les contenus : reportage, micro-trottoir… mais aussi l’habillage sonore : jingle, virgule) on utilise le plus souvent Audacity (Windows, Linux) ou Garage Band (sur Mac).

Audacity-logo-r_50pct Tutoriels Audacity (logiciel libre) :
en .pdf

en vidéo:  général  – fonctions de basefonctions avancées

Tutoriel Garage Band (Apple) :
en vidéo

Tutoriel Hokusai
Enregistrement et montage « cut » façon Audacity (sur Ipad)

  • La diffusion :

Sur son propre site
– en déposant un fichier Mp3 sur son site.
ou en intégrant le code « embed » d’un fichier son hébergé ailleurs (voir ci-dessous)

Sur une plateforme d’hébergement dédiée :

La plateforme de référencement gratuit d’audioblog, par Arte.
Soundcloud : le réseau social de partage de sons, permet d’héberger vos fichiers puis de les intégrer dans un site. A utiliser surtout, dans une optique d’hébergement rapide et de volonté de partage social. (attention : hébergement limité par semaine)

En direct :

Des outils permettent de créer un streaming lors de vos émissions de webradio.

Pour plus d’informations : sur le site CLEMI national

 

 

 

  • La législation

– Il est obligatoire d’obtenir l’autorisation d’utilisation de la voix de l’élève. Le site EDUSCOL propose une boîte à outils avec des modèles d’autorisations.

– Pour la diffusion de musiques : à moins de s’acquitter des droits de la SACEM, il va falloir utiliser des musiques libres de droit (ou les créer soi-même)

Dans chaque utilisation il faudra veiller aux modalités de la licence :Connaître les licences Creative Commons
 

Des sites de musique libre de droit :
headerNombreuses musiques libres dans des thèmes variés.

Pour les bruitages en tous genres :universal-sound-bank

Des studios de création musicale en ligne :

 

Quelle organisation pédagogique ?

Faire une émission ne s’improvise pas : établir un scénario et des étapes de projet au préalable ont leur importance.

_____________________________

  • 1. Ecouter – Analyser le paysage radiophonique et la culture du « son » :

– éléments d’une émission (formats, etc)
–  différents rôles.
–  discours journalistique (écrit-parlé) : type de phrase..
– Voix : rythme, intonation, comment on capte l’auditeur…
– importance de l’ambiance sonore
– Comprendre l’actualité et son traitement (angle, etc)
–  Se familiariser avec le jargon : Virgule , jingle, tapis, conducteur, pied, angle.
– le principe du conducteur

______________________________

  •  2. Organiser

Sous forme de conférence de presse, on crée une répartition des rôles, des tâches, et des contenus. En cas de grand nombre, on peut « couper » en plusieurs émissions (exemple : deux équipes correspondront à deux émissions différentes et successives)

  1. définition de rôles,
  2. des thèmes, des sujets
  3. du contenu,
  4. des contraintes ,
  5. de l’organisation : une ou plusieurs émissions selon le nombre – (exemple : deux équipes correspondront à deux émissions différentes et successives)
  6. répartition
  7. Trame de l’émission

Exemple de répartition :

( Superviseur. Aide les animateurs à réaliser le conducteur et conseille les élèves durant le direct / Animateurs : animent le direct, participent à l’élaboration le conducteur / techniciens : réalisent techniquement l’émission, préparent l’habillage sonore / chroniqueurs : écrivent et lisent en direct leur chronique / journalistes : montent leurs reportages et vont sur le terrain avec un enregistreur)

    ___________________________________
  • 3. Préparer – Mise en pratique des équipes :

  1. Papiers (écriture journalistique)
  2. Recherches d’informations
  3. Légalité (autorisation , droit d’auteur)
  4. Prises de son, captages
  5. Formation aux outils (logiciel de montage, table de mixage)
  6. Entraînement voix/oral
  7. Élaboration du conducteur de l’émission : ce document permet à chacun de suivre le déroulement minutieux de l’émission. Exemple d’un conducteur vierge : Conducteur_vierge
Un exemple d’émission et son conducteur

    ______________________________
  •  4. Enregistrer
  1. Préparer l’enregistrement (batteries, cartes SD, etc)
  2. Responsabiliser chacun : Chaque élève doit avoir conscience que de lui dépendra la réussite du produit final. Cette responsabilisation parfois stressante est un bon exercice qui développe le sens de l’esprit d’équipe et la gestion de soi.
  3. Veiller à la qualité du son :  pratiquer des essais sur le son de la table, le son de sortie dans l’enregistrement, les niveaux, gérer les problèmes de saturation.
  4. Donner les derniers conseils : niveaux des micros pour les mixeurs, gestion de la parole et de la respiration lors de l’intervention, gestion des mouvements autour du plateau !

_____________________________

  • 5. Réécoute et évaluation

Une phase importante qui permet aux élèves de se rendre compte de leurs petits défauts : textes trop « récités », petits mots parasites (« Euh… » par exemple), mauvaise gestion des niveaux de chaque micro… On travaille sur ce qui peut être amélioré pour un prochain enregistrement.

 

Quelques ressources  :

  • Webradios de l’académie 

  • Autres webradios scolaires
  1. Webradio Aefe
  2. Radio Plein ciel
  3. Webradios Académie de Bordeaux
  • Florilège de Webradios populaires (non scolaires)
généralistes
thématiques
d’entreprise
  • GOOM : ce type de webradio produit des contenus pour les enseignes et les entreprises.

podcasts à haute qualité sonore

Le podcast (contenu sonore téléchargeable et écoutable à la demande) est en plein essort (275 millions de téléchargement en 2015 – source: CSA)

De nombreux journalistes utilisent ce format pour créer de nouvelles initiatives qui sortent des formats classiques. Le modèle est parfois basé sur le Crowdfounding.

  • ARTE RADIO : le site pionnier en la matière, diffuse des podcasts libres de droit.
  • Nouvelles écoutes : fondé par deux reporters, le site propose des formats originaux autour d’une charte sonore, éditoriale et graphique, originale, invitant des personnalités autour de sujets varié.
  • Box Sons : sur abonnement, le site de podcast fondé par Pascale Clark, mélange pêle-mêle des reportages, feuilletons, tables rondes et reportages intimistes.
  • Binge : Un ancien d’Arte propose des formats « table ronde » sur l’actualité culturelle.
  • NouvOson : des reportages en immersion avec un son binaural (3d).
  • Un site référence pour tout savoir ! (jargon radio, écriture journalistique, formats radio, apprendre à faire une interview, etc)

 

  • Animer une émission avec les élèves

Ressources académie de Versailles : portail Webradio

Webradio CLEMI Caen. Animer une émission radio. http://blogs.etab.ac-caen.fr/web-radio-clemi-caen/public/fiches_methodologiques/animation_d_une_emission_radio.pdf

  • Les contenus possibles en radio

RFI, corpus des formats

  • Le décryptage de l’information radiophonique

RFI. Apprendre à écouter : les exercices d’écoute. http://www.rfi.fr/lffr/pages/001/accueil_exercice_ecoute.asp

  • Le style journalistique, entre écrit et « parlé »

Robert Bourgoing, le style parlé. http://bourgoing.com/formation/radio/25styleparle1.htm

CLEMI. TV5 Ecriture journalistique, activités pour la classe.

  •  La voix à la radio

Perrier, Jean. Chauvel, Denise. La voix : 50 jeux pour l’expression vocale et corporelle. Retz, 2003. 125 p.

CLEMI Paris. « diction ».

Un site d’entraînement à la diction